Guide pour les "Fraternités Synodales"

Guide pour les "Fraternités Synodales"
(cf livret de présentation)

Nous invitons chaque « fraternité synodale » à vivre une rencontre par thème, c’est-à-dire quatre rencontres. Une « fraternité » peut décider de vivre deux ou plusieurs rencontres sur chacun des thèmes, pour mieux approfondir sa réflexion ou préciser ses propositions. Au cas où il ne serait pas possible de faire les quatre rencontres, une « fraternité » pourrait se réunir seulement deux ou trois fois en choisissant de n’aborder que deux ou trois des thèmes, ou en ne traitant qu’un seul thème par plusieurs rencontres. Sachez que votre fraternité grandit grâce au chemin que vous parcourez ensemble par plusieurs rencontres. La démarche synodale doit être vécue avec souplesse, selon le rythme de chacun. L’important est de bien s’engager dans l’écoute et dans la parole pour construire avec d’autres des propositions concrètes.

À la première rencontre
• Se présenter les uns aux autres.
• Désigner le RÉFÉRENT de la « fraternité ». Celui-ci communique avec l’Équipe pilote. C’est par lui que les remontées parviennent à l’Équipe pilote.
• Choisir un ANIMATEUR qui fait attention à ce que chacun écoute celui ou celle qui parle et à ce que tout le monde s’exprime. L’animateur veille à ce que l’échange ne quitte pas le thème abordé, en s’inspirant du déroulement proposé ci-contre.
• Il peut être utile de choisir aussi quelqu’un qui se propose pour prendre des notes.
• Il est bon que quelqu’un (le référent, l’animateur ou un autre membre ?) prépare la rencontre suivante en rappelant sa date, en invitant les membres de la « fraternité » à lire à l’avance ce qui concerne le thème, en prévoyant le temps de prière, et en étant attentif au moment de convivialité qui suit ou précède la rencontre.


Pour chaque rencontre
• Priez l’Esprit Saint (voir p. 22). Si vous le souhaitez, choisissez une autre prière ou un chant qui vous convient mieux, pour confier l’échange à la lumière de l’Esprit Saint. Vous pouvez méditer un passage de la Bible ; vous pouvez mettre une image ou une icône et allumer une bougie, symbole de la présence de Jésus ressuscité qui nous a dit : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » 
• Si des membres de la « fraternité synodale » ont pu dialoguer avec une personne extérieure à votre « fraternité », prenez un PREMIER TEMPS pour échanger afin de voir comment cela enrichit le partage précédent. Ce premier temps n’est sans doute pas possible pour la première rencontre.
• Allez ensuite au SECOND TEMPS pour lire attentivement les citations des Évangiles et les convictions du pape François, qui présentent le thème. Un premier tour de table permet de partager ce qui est le plus marquant pour chacun et comment cela interpelle par rapport au thème.

• Puis arrive le TROISIÈME TEMPS (le plus long), pour échanger à partir des questions.
Il est bien que quelqu’un (différent de l’animateur) prenne des notes à partir de ce qui est dit.
• À la fin de l’échange, vient le QUATRIÈME TEMPS : consacrez au moins dix minutes
pour recueillir les idées qui ont été partagées et qui peuvent être remontées comme étant les propositions de votre « fraternité ». Il s’agit d’élaborer ensemble ces propositions (voir ci-dessous : « Rédiger ses propositions »).
Deux hypothèses se présentent alors : 
- Si votre « fraternité » estime qu’elle doit poursuivre sa réflexion sur le thème choisi pour mieux préciser les propositions à faire, l’animateur propose une autre date de rencontre. Il peut encourager
chaque membre à aller dialoguer à l’extérieur de la « fraternité ».
- Si votre « fraternité » estime qu’elle a achevé sa réflexion sur le thème choisi, le référent rédige les propositions selon les indications données ci-contre et les transmet à son Équipe pilote.

Peut-être, en dehors des quatre thèmes, aurez-vous une idée. N’hésitez pas à la proposer.
Et à l’extérieur de la « fraternité » ? 
À chacun des quatre thèmes, vous trouverez une proposition de questions pour un échange avec une personne qui est à la « périphérie » de l’Église ou de la société, selon une image du pape François.
Tout membre de chaque « fraternité synodale » est donc invité à aller rejoindre une personne de son choix pour échanger avec elle.
Osez aller à la rencontre ! Ce dialogue que vous aurez personnellement vous enrichira et enrichira aussi la réflexion de votre « fraternité ». Cela peut aussi enrichir les propositions concrètes que votre « fraternité » fera à la prochaine rencontre.

Rédiger ses propositions
Chaque « fraternité synodale » est invitée  à formuler des propositions. Celles-ci ne sont pas des doléances sur ce qui ne va pas dans la vie locale de l’Église. Elles sont des idées qui pourraient enrichir la vie de notre diocèse dans sa mission d’annoncer l’Évangile. Elles seront remises à notre Archevêque qui s’en servira pour nous donner des orientations concrètes dans une Lettre pastorale.
Voici des indications pour présenter chacune de vos propositions :

• Indiquer le thème concerné parmi les quatre thèmes.
• Indiquer où se situe votre « fraternité synodale ».
• Préciser quel domaine de l’évangélisation est concerné.
• Rédiger sur une feuille A4 sans dépasser si possible un recto.